Parce qu'on mérite autant qu'eux !

Pour les cyclistes au féminin
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Jeu 04 Jan 2007, 19:57

Voici la liste des engagées :
1 LEBOUCHER Laurence
2 SALVETAT Maryline
3 FERRIER BRUNEAU Christel
4 MANI Caroline
5 SEMPE Corinne
6 EUZENAT Marie Claire
7 DENUIT Stéphanie
8 GIRAUDO Clotilde
9 TRIQUET CLAUDE Nadia
10 BALDASSARRE Sandrine
11 MARCOUYRE Hélène
12 GARNIER Lucie
13 PHILIPPE Perrine
14 TONINI Delphine
15 DARCEL Camille
16 BONHOMME Karine
17 PRUDHOMME Nadège
18 HUYGENS Cynthia
19 PARSY Aline
20 LEFEVRE Lucie
21 GUICHARDOT Maureen
22 FISCHER Jennifer
23 HERVE Bénédicte
24 DUPONT Aurélia
25 FOURNIAL Vicky
26 WITTEK Céline
27 BILQUART Diana
28 RICHARD Sandrine
29 RANNOU Alexandra
30 GOUNAUD Anne
31 BENESSY Vanessa
32 CLOUET Françoise

Mon pronostic : scratch
1 Leboucher
2 Salvetat
3 Ferrier bruneau
4 Triquet
5 Sempé
6 Tonini

Et vous, quel est votre pronostic ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Jeu 04 Jan 2007, 21:17

Idem pour les 3 premières après faut être spécialiste pour deviner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Jeu 04 Jan 2007, 21:56

Tiens y a trois filles qui habitent dans ma région: Parsy, Huygens et Wittek.
Revenir en haut Aller en bas
guigui800
Espoir


Masculin Nombre de messages : 287
Age : 36
Localisation : Bourges (18)
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Ven 05 Jan 2007, 01:15

Bon courage à Diana Bilquart et Vanessa Benessy les deux représentantes de l'Orléanais. cheers Elles ne sont que juniors.Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecbourgescher.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Sam 06 Jan 2007, 14:06

Pour ceux qui souhaitent suivre l'épreuve de demain en direct, c'est sur: directvelo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Dim 07 Jan 2007, 19:55

Voici le classement complet :


1-SALVETAT Maryline (Midi-Pyrénées, VSLL Castres) 37:49:00
2-LEBOUCHER Laurence (Pays de la Loire, Sarthe-Gasseau) à 01:50
3-FERRIER BRUNEAU Christel (Languedoc Roussillon, Béziers Méditerranée Cyclisme) à 02:27
4-SEMPE Corinne (Aquitaine, Lescar VS) à 2:59
5-MARCOUYRE Hélène (Ile de France, US Domont Cyclisme) à 03:40
6-MANI Caroline (Franche Comté, AC Besançon) à 03:54
7-TRIQUET CLAUDE Nadia (Lorraine, U.C. Bassin Houiller) à 04:15
8-LEFEVRE Lucie (Franche Comté, CC Etupes) à 05:12
9-GUICHARDOT Maureen (Franche-Comté, AC Besançon) mt
10-HUYGENS Cynthia (Nord Pas de Calais, UV Fourmisienne) à 05:24
11-RANNOU Alexandra (Bretagne, VS Quimper) à 06:08
12-CLOUET Françoise (Bretagne, CC Rennais) à 06:18
13-GARNIER Lucie (Pays de la Loire, EC Mayennaise) à 06:50
14-PHILIPPE Perrine (Ile de France, US Domont Cyclisme) à 07:03
15-DARCEL Camille (Bretagne, VC Dinannais) à 07:33
16-RICHARD Sandrine (Auvergne, AVC Mauriac) mt
17-PARSY Aline (Nord Pas de Calais, Pédale Madeleinoise) à 08:00
18-FOURNIAL Vicky (Lorraine, U.C. Bassin Houiller) à 1 tour
19-DUPONT Aurélia (Pays-de-la-Loire, EC du Château d`Olonne) à 1 tour
20-DENUIT Stéphanie (Bourgogne, SCO Dijon) à 1 tour
21-EUZENAT Marie Claire (Normandie, AC Manoire Eure Andelle) à 1 tour
22-BALDASSARRE Sandrine (Rhône Alpes, Evian Vélo) à 1 tour
23-HERVE Bénédicte (Normandie, ES Livarot) à 1 tour
24-BONHOMME Karine (Rhones Alpes, Charvieu Chavagneux) à 1 tour
25-GOUNAND Anne (Franche-Comté, AC Besançon) à 1 tour
26-TONINI Delphine (Ile de France, Avenir du Val de Marne) à 1 tour
27-PRUDHOMME Nadège (Ile de France, Avenir du Val de Marne) à 1 tour
28-BILQUART Diana (Orléanais, U.C. Montoire) à 1 tour
29-FISCHER Jennifer (Alsace, Pédale d`Alsace de Strasbourg) à 1 tour
30-BENESSY Vanessa (Orléanais, VS Cacien) à 1 tour


Dernière édition par le Mar 09 Jan 2007, 15:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Talou16
Minime
Minime
avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Localisation : Limousin - Charente
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Mar 09 Jan 2007, 09:24

Est ce que quelqu'un a des nouvelles d'Alexandra Ranoux....car je ne l'ais pas vu dans les classements...scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aacf87.org
Pakito
Minime
Minime


Masculin Nombre de messages : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Alexandra Rannou   Mar 09 Jan 2007, 10:20

Tu as dû mal regarder car elle y est. Elle a terminé 11ème à 6'08"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velofeminin.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   Jeu 11 Jan 2007, 00:35

Voici quelques extraits d'interviews après l'arrivée des championnats :


Extrait du journal Ouest-France
Cyclo-cross : Laurence Leboucher : « Dans ma tête, aucun souci ! »

Au lendemain de la perte de son titre national, dimanche à Lanarvily, Laurence Leboucher a enfourché le vélo avec la même motivation.
Avez-vous reçu un coup de téléphone après votre intervention en conférence de presse, dimanche soir, à l'issue du championnat de France, concernant le droit de porter votre maillot de club plutôt que celui du comité ?
Non, même pas ! Ils auraient dû m'appeler ? Déjà qu'ils n'ont pas eu le courage de m'indiquer qu'ils me sanctionnaient d'une amende de quarante euros. En tout cas, cette affaire ne m'a pas empêché de dormir. Il existe des choses plus graves dans la vie. Il faut bien faire bouger les choses. On ne peut pas tout encaisser, sans broncher.Comment se sont réellement passées les choses ?Tout d'abord, ils ont pris mon maillot de Gasseau Organisation pour ma veste d'échauffement. Ils m'ont par conséquent demandé de l'enlever avant le départ. Là-dessus, je n'ai pas répondu. De toute façon, même s'ils avaient tenté de m'empêcher de rouler, je serais passée outre, quitte à partir plus tard. Peu importe qu'il me déclasse par la suite. J'aurais été jusqu'au bout de ma démarche. Nous sommes tout de même en 2007 ! La suite s'est déroulée sur le podium ?À l'arrivée, on m'a interdit de monter pour la cérémonie protocolaire avec mon maillot de club. Cela m'embêtait de ne pas y participer. Sachant que je terminais seconde, on aurait pu interpréter ce geste comme de la mauvaise humeur. Je ne voulais pas que l'on dise, Laurence fait la gueule ! Et puis, je ne voulais pas gâcher le premier podium de Christel Ferrier-Bruneau. Sans oublier Jean Le Hir et son équipe d'organisation. Ils n'y sont pour rien. Alors pendant la Marseillaise, j'ai ouvert ma veste pour afficher les couleurs de Gasseau Organisation. Je savais qu'ils n'allaient pas arrêter l'hymne national... Bon, cela s'est avéré un peu plus long que prévu car je ne parvenais pas à trouver la fermeture éclair, tout en regardant le public. J'ai entendu une voix me dire : refermez votre veste, on verra cela plus tard. Mais, après, il ne s'est rien passé... Pour moi, il n'y a pas à discuter. Quand on voit une commission prendre une décision allant dans le sens des athlètes et trois mois plus tard, celle du sport féminin en personne faire marche arrière, je me dis que cette dernière ferait mieux de se dissoudre...
La course s'est déroulée de manière aussi limpide que votre discours ?
Exact. Je ne suis pas déçue. On ne peut pas s'avérer déçue quand on est battue aussi largement. Je savais où j'allais sur ce genre de parcours. Je pouvais seulement espérer un écart moindre à l'arrivée. Sur ce circuit, il fallait être vachement puissante, or c'est mon point faible.
Avez-vous tenté alors de gérer votre seconde place ?
Non. Mon idée était de rouler avec Chrystel pour limiter l'écart avec Maryline. D'ailleurs quand je suis passée devant, je ne l'ai pas attaqué pour qu'elle explose. Seulement, elle était trop juste. Tout peut arriver, un bris de dérailleur, une chute, une crevaison... Maryline avait sacrément envie de gagner. L'échec de l'an dernier lui était resté entre les dents. Je connais l'histoire... Cela ne m'a pas empêché de faire une heure trente de vélo ce matin (lundi). J'étais motivée. Dans ma tête, aucun souci.
Maintenant place au Mondial, à Hooglede-Gits, en Belgique, le 28 décembre ?
Il s'agira d'une tout autre course. En plus, dimanche, je n'étais pas dans un grand jour. J'ai l'impression que la crève qui me titillait la semaine dernière n'est jamais sortie. Je reste motivée surtout que nous avons une grosse carte à jouer avec Maryline. J'aurais ses jambes, je partirai pour gagner le Mondial. Cela ne me ferait pas peur ! Elle en a vraiment les moyens. Si elle est relâchée, si elle ne se focalise par sur cette journée... Le circuit est technique, intéressant. Il faut bosser dessus. On restera d'ailleurs en stage en Belgique après l'ultime manche de coupe du Monde à Hoogerheide (Pays-Bas).
Et vous dans cette histoire ?
On abat les cartes que l'on peut abattre. Si je peux jouer un rôle, je le jouerai. Tout le monde peut avoir son rôle au sein de cette équipe de France. Je ne veux pas mettre de pression à Maryline, seulement lui ouvrir les yeux. Il faut savoir que c'est possible.

Propos recueillis par Christophe DELACROIX.
Ouest-France



Source Vélo101.com :

La Sarthoise Laurence Leboucher (Sarthe-Gasseau) a reçu une amende de 40 euros pour avoir exhibé sur le podium des Championnats de France de Lanarvily son maillot de marque au terme de la cérémonie protocolaire. Le règlement oblige en effet les féminines à courir le Championnat de France vêtues du maillot de leur comité régional, ce qui a provoqué l'insurrection de l'ancienne championne du monde. "Je réclame l'égalité des sexes en la matière, a déclaré Laurence Leboucher. Les hommes ont le droit de courir avec leurs maillots de marque, pourquoi pas nous ? J'ai la chance de posséder des sponsors qui me soutiennent et me permettent de vivre ma passion, mais ce n'est pas en interdisant les maillots de marque au Championnat de France que d'autres partenaires s'engageront auprès des féminines." Dans son combat contre la fédération, Laurence Leboucher a été soutenue par Maryline Salvetat et Christel Ferrier-Bruneau. Son geste, lui, n'a pas été apprécié par la FFC.



Interview de Maryline Salvetat (VSLL Castres) : "le Championnat de France, je me l'étais mis dans la tête, je voulais le maillot depuis octobre."

Maryline, il y a eu des larmes sur le podium des Championnats de France. A qui étaient-elles adressées ?
"Oui, il y a eu des larmes, parce qu'aux obsèques de Maurice Aussenac, qui est l'ancien CTR et qui est décédé début octobre, j'ai dit à sa femme que j'avais eu mon premier titre de championne de France sur piste en Juniors. C'était en 1990 à Foix. Je l'avais fait pour lui, parce que c'est lui qui avait souhaité que ces Championnats se déroulent à Foix. La piste avait été conçue spécialement pour l'événement, grâce à lui. Le jour de ses obsèques, j'ai promis à sa femme et sa famille que j'obtiendrais le prochain titre pour Maurice. Il a fait énormément pour le comité régional. A Lanarvily, j'ai vraiment pensé à lui dans le dernier tour. Sur le podium aussi. C'était un homme charmant. Il allait finir sa carrière de CTR à la Réunion, mais il n'en a malheureusement pas profité. Sa vie s'est arrêtée trop tôt. Mes pensées ont donc été pour lui."

Ce titre de championne de France, est-ce une revanche par rapport au Challenge National ?
"Ce n'est pas du tout une revanche. J'ai toujours dit que je prenais le Challenge National différemment cet hiver par rapport aux autres hivers. Je n'avais pas du tout le même type d'entraînement. J'ai commencé le Challenge vraiment tranquille. J'avais dit que je voulais monter en pression au fur et à mesure pour le mois de janvier. Donc ce n'est pas une revanche par rapport au Challenge, je ne me l'étais pas fixé pour objectif. Avoir fait 2ème au Challenge National, pour moi, ce n'était seulement que des étapes. Après, c'est vrai qu'un Championnat de France, c'est différent d'une manche du Challenge National. Le Championnat, je me l'étais mis dans la tête, c'est vrai. Par rapport à l'an dernier, il y avait aussi que ce maillot bleu-blanc-rouge, je le voulais depuis le mois d'octobre, depuis les obsèques de Maurice."

Comment as-tu vécu la course ?
"J'ai fait les deux premiers tours assez vite. Après, j'ai temporisé. J'ai voulu voir ce que ça donnait. J'en ai remis un coup dans l'avant-dernier tour, et puis le dernier tour, j'ai avant tout cherché à assurer. Le problème, c'est que je rattrapais plein de filles. Elles passaient à droite quand moi je voulais passer à droite, donc c'était parfois un petit peu chaud. Le dernier tour, je l'ai donc fait en gérant. J'étais renseignée des écarts sur Laurence Leboucher et Christel Ferrier-Bruneau. Avec une minute d'avance, il faut gérer. Faire attention à ne pas crever et assurer jusqu'à l'arrivée."

Cette attaque dans le premier tour était-elle préméditée ?
"Non. A Blaye, j'avais aussi fait le départ mais j'avais vu à la fin que je coinçais un petit peu dans le dernier tour. Cette attaque d'entée de jeu n'a donc pas du tout été préméditée. En attaquant la plaine, je n'étais d'ailleurs pas très bien placée. J'étais en 5-6ème position. A ce moment, il y a eu un petit coup d'arrêt, peut-être dû au vent, donc j'ai commencé à doubler pour aborder la descente en tête. J'y tenais parce que je savais qu'il allait y avoir des filles à droite, à gauche. Je voulais aborder l'escalier en bas en tête."

N'as-tu pas eu peur d'être partie trop tôt en t'isolant dès le premier tour ?
"Si, au troisième tour. A ce moment-là, je me suis dit qu'il en restait encore trois à couvrir. J'ai temporisé un petit peu pour en garder un peu pour la fin, avec le souvenir de la manche du Challenge National à Blaye, où il m'avait manqué des forces sur la fin. Mais ce n'était pas du tout le même type de parcours qu'à Blaye."

As-tu été surprise de l'écart creusé sur Laurence Leboucher, qui termine à près de deux minutes sur la ligne d'arrivée ?
"J'ai été surprise, un petit peu, mais j'avais surtout toujours peur de la réaction derrière. Je me disais que si elles étaient deux ou trois à me pourchasser, avec le vent, que l'on sentait beaucoup dans la ligne droite après l'arrivée et dans la prairie, ça risquait d'être dur pour moi seule. Maintenant, c'est vrai que chez les filles on se retrouve très vite isolées. Il y en a une, puis une autre, puis une autre... On est un peu moins organisées que chez les garçons, il y a davantage de différences de niveau. Mais je ne me suis pas posée trop de questions une fois en tête. J'y suis allée et puis voilà !"

Ta course à Lanarvily restera-t-elle la plus parfaite ?
"Non, je garde aussi un excellent souvenir des Championnats de France de Liévin il y a deux ans. J'avais fait à peu près le même type de course, où j'étais partie d'entrée. Est-ce que j'ai fait une course parfaite ? Oui, mais je dirais que celle de Liévin l'était aussi. Les deux Championnats de France se ressemblent."

En tout cas, 2007 commence bien avec deux victoires au cours de la première semaine...
"Oui. Lundi dernier à Pétange, j'ai vaincu Marianne Vos et Daphny Van Den Brand. Ce n'était pas du tout le même type de parcours. C'était un bourbier comme je les aime, avec beaucoup de course à pied, de la boue partout. Pétange, ce n'était pas du tout pareil. Ca montait, ça descendait, c'était un petit peu comme du VTT. Mais cette course m'a fait du bien car elle m'a permis de voir que je pouvais avoir le niveau de Vos et Van Den Brand, même s'il faut relativiser parce qu'elles avaient trois courses dans les pattes alors que moi je n'en avais qu'une. Elles n'avaient peut-être pas le niveau qu'elles auraient dû avoir. Mais ça m'a mis du baume au cœur pour le 1er janvier."

Propos recueillis à Lanarvily le 7 janvier 2007.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic   

Revenir en haut Aller en bas
 
Championnat de France de cyclo-cross : engagées et pronostic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Championnat du monde de cyclo cross 25 janvier
» Championnat Régional de Cyclo-Cross FSGT
» CHAMPIONNAT DE SUISSE DE CYCLO-CROSS
» Championnat régional cyclo cross (Chateaubriant) CLEMENT ET THEO LE 2/12/2012
» Championnat National de Cyclo cross UFOLEP 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parce qu'on mérite autant qu'eux ! :: Cyclisme féminin :: Courses-
Sauter vers: